À la une À propos de SOS Villages d'Enfants

Un retour sur l'année 2020 qui fait chaud au coeur

2020 a été une année pleine de rebondissements. Une année que beaucoup aimeraient oublier au plus vite. Mais, heureusement, 2020 a aussi été remplie d’accomplissements importants pour nous. Chers donateurs, partenaires et bénévoles, voici ce que nous avons réalisé grâce à vous en 2020.

sango

  1. Décembre 2020

    6 200 enfants apprennent leurs droits

    « Ce n’est pas normal si quelqu'un te fait du mal », « Tu as le droit à l'éducation et aux soins médicaux »… : pour beaucoup d’enfants, ces choses essentielles ne sont pas toujours évidentes. Notre programme de renforcement de la famille Ŝanĝo au Burundi et en RD Congo a appris à 6 200 de ces enfants à connaître ou renforcer leurs droits en tant qu'enfants. Grâce à des jeux, des séances de sensibilisation et des clubs gérés par les enfants eux-mêmes, ils sont devenus de vrais acteurs de leurs droits.

    Découvrez le projet ici

  2. Décembre 2020

    « Notre » Behar remercie son éducateur Ahmed en direct sur Stubru

    Behar a 17 ans et vit dans notre Maison Hejmo en Belgique depuis avril 2019. Elle a toujours pu y compter sur le soutien de son éducateur Ahmed. Grâce à son aide, elle a trouvé la force de croire en elle. Elle a tenu à le remercier en direct à la radio pendant la semaine de solidarité « De Warmste Week » en Flandre.

    (Ré)écoutez son interview  (en nérlandais)

  3. Novembre 2020

    Heidi raconte son parcours en tant que parent Simba

    Grâce à Heidi, l’un de nos parents Simba, trois sœurs qui ne peuvent temporairement plus vivre chez leurs parents continuent de grandir ensemble et ne sont pas séparées. Heidi accueille les filles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 jusqu'à ce qu'elles puissent rentrer chez elles en toute sécurité. Pendant qu’elles grandissent sereinement dans le foyer chaleureux de notre parent Simba, nous travaillons avec les parents pour créer un changement positif et permettre à la famille d’être réunie.

    Regardez le reportage

  4. Novembre 2020

    Notre campagne médiatique donne un coup d’accélérateur à la proposition de loi visant à donner aux frères et sœurs le droit de ne pas être séparés

    Aujourd'hui, les frères et sœurs sont encore trop souvent séparés. Une proposition de loi est actuellement sur la table et pourrait changer cette situation. Trois jeunes, eux-mêmes séparés de leurs frères et sœurs, ont témoigné pour la RTBF, De Standaard et la VRT et ont mis cette thématique au premier plan de l'agenda des différents parlements.

    Regardez notre campagne sur la RTBF

  5. Octobre 2020

    Écoute ce qu’on a à te dire ! Les enfants prennent la parole dans notre nouvelle campagne

    En Belgique, 1 enfant sur 25 grandit sans l'amour et les soins de ses parents ou de sa famille. Ces enfants font entendre leur voix dans notre nouvelle campagne. Ils veulent juste grandir entourés d’une famille, mais ils ne peuvent pas y arriver seuls.

    Écoutez leur message

  6. Septembre 2020

    Le coronavirus renforce les liens entre les jeunes de l'aide à la jeunesse et leurs éducateurs

    Il ressort d’une enquête que nous avons réalisée avec l'agence Opgroeien que les mesures prises lors de la crise du coronavirus ont rapproché les jeunes de l'aide à la jeunesse et leurs éducateurs. Nous estimons et respectons beaucoup la résilience et la persévérance dont font preuve nos jeunes ainsi que l'engagement et l'implication de leurs éducateurs.

    Lisez ici les points forts de l'enquête

  7. Septembre 2020

    Le Village d'Enfants SOS de Bande accueille deux fratries de quatre enfants

    Depuis cet été, nous accueillons deux fratries de quatre enfants à Bande. C'est une situation exceptionnelle car les frères et sœurs sont souvent séparés lorsqu’ils ne peuvent plus grandir chez leurs parents et sont placés dans des services de l’Aide à la jeunesse. C’est d’autant plus vrai lorsque la fratrie est grande.

    Découvrez-en plus ici

  8. Septembre 2020

     Début de l'aide d'urgence pour les familles touchées par l'explosion à Beyrouth

    Le Liban a traversé une période difficile cette année. À la crise économique et à la crise du coronavirus qui frappent le pays s’est ajoutée une terrible explosion à Beyrouth qui a rendu de nombreuses familles encore plus vulnérables. Grâce à votre soutien, nos équipes au Liban peuvent soutenir les familles les plus touchées et apporter un soutien psychologique aux enfants et aux parents victimes de traumatismes.

    Découvrez-en plus ici

  9. Septembre 2020

    Nous ouvrons un espace dédié aux jeunes enfants qui ont fui leur pays en Grèce

    À Ioannina, nous accueillons depuis septembre de jeunes enfants qui ont fui leur pays dans un environnement sûr et nous leur offrons un accès à l’éducation, un accompagnement psychosocial et des activités récréatives. Grâce à l'éducation, ces jeunes enfants acquièrent de bonnes bases qui leur permettront  d’intégrer l'enseignement primaire tout en douceur.

    Découvrez ce projet

  10. Août 2020

    Quatre familles SOS rejoignent la communauté locale de Kinshasa

    Notre village d’enfants de Kinshasa continue d’évoluer pour accompagner les jeunes sur la voie de l’autonomie. Quatre mères SOS et les enfants dont elles prennent soin participent à un projet d’intégration au sein de la communauté locale de Kinshasa. Elles vivent dans de nouveaux logements au cœur de la ville, plus proches des écoles où les enfants souhaitent suivre la formation qui les passionne. Les mères SOS et les jeunes sont désormais membres à part entière de la communauté : ils vont à l’école avec leurs nouveaux amis, jouent et font leurs courses dans leur quartier et se construisent ainsi un réseau social solide.

  11. Juillet 2020

    Noémie et Nicolas prennent soin de onze enfants au Village d'Enfants SOS de Bande

    Noémie et Nicolas sont éducateurs dans la maison Le Hêtre de notre Village d'Enfants SOS Chantevent, où onze enfants âgés de trois à seize ans trouvent un foyer chaleureux. La maison fonctionne telle une vraie famille : ils mangent ensemble, jouent ensemble et font des activités quotidiennes ensemble. Si Noémie et Nicolas donnent énormément d'attention à ces enfants, ils en reçoivent deux fois plus en retour.

    Plongez dans la vie quotidienne du village avec ce reportage de la RTBF

  12. Juin 2020

    La Maison Hejmo renoue avec le monde extérieur lors des soirées Kubb

    Au début de la crise du coronavirus, les jeunes de la Maison Hejmo ont découvert le jeu  d’extérieur Kubb. Ils ont développé une telle passion pour ce jeu qu'ils ont ensuite organisé des « soirées Kubb » hebdomadaires avec leurs familles de soutien, leurs amis... Ils ont ainsi pu garder contact avec le monde extérieur de façon ludique et dans le respect des mesures de sécurité pendant cette période difficile.

  13. Mai 2020

    L'arc-en-ciel comme symbole d'espoir pendant la crise du coronavirus

    Pendant la crise du coronavirus, les enfants de nos Villages d'Enfants SOS en Italie ont dessiné un arc-en-ciel avec le slogan « andra tutto bene » (« tout ira bien ») pour propager un message d'espoir et de confiance. Pour garder cet espoir vivant, nous avons lancé le Pacte Arc-en-ciel grâce auquel parents et enfants s’engagent mutuellement à conserver les bonnes résolutions prises pendant le confinement.

    Vous voulez faire aussi un Pacte Arc-en-ciel ?

  14. Avril 2020

    Voici comment nos projets belges ont surmonté le premier confinement

    La crise du coronavirus a généré de grands défis pour nos trois projets belges. Tous les enfants se sont retrouvés du jour au lendemain à la maison 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Nos éducateurs et nos parents de Simba ont redoublé d’efforts pour gérer ce nouveau quotidien. Pour les enfants, cette période n’a pas été facile. Leur famille, leurs amis et leur école leur ont beaucoup manqué. Alors merci à toutes les personnes qui nous apporté leur soutien pendant cette année particulière !

    Revivez le confinement dans nos projets belges 

  15. Mars 2020

    Début d'un projet pour une prise en charge tenant compte des traumatismes vécus par les enfants

    Aujourd'hui, les connaissances des professionnels du secteur de l’enfance sur les traumatismes sont parfois encore trop limitées. Parce que nous voulons que les enfants ayant vécu un traumatisme trouvent une place sûre dans les services de l’aide à la jeunesse, nous allons organiser une série de sessions de formation pour les professionnels du secteur en 2021. Cette formation leur donnera les outils nécessaires pour accompagner les enfants et les adolescents dans leur quotidien en mettant en place des pratiques sensibles aux traumatismes et pour faire en sorte que les enfants se sentent soutenus pour y faire face.

    Découvrez-en plus ici

  16. Février 2020

    Les premiers enfants accueillis dans l’une de nos Maisons Simba sont réunis avec leur famille

    Une formidable nouvelle pour notre projet Simba ! Après une prise en charge de plus d'un an dans l’une de nos Maisons Simba, deux jeunes enfants ont été réunis avec leur famille. Notre équipe a travaillé intensivement avec les parents pour rendre cela possible et pour s'assurer que les enfants puissent à nouveau grandir en toute sécurité à la maison. 

    Découvrez l'histoire de cette famille

La sécurité des enfants est notre priorité absolue.

En savoir plus