Actus


Corona belgië chantevent

Voici comment nos projets belges font face au coronavirus

À la une   Familles en Belgique

Prendre soin des enfants de nos projets en période de coronavirus implique surtout de l'organisation, de l'organisation et encore de l'organisation. Avec en plus une bonne dose de créativité, beaucoup de patience, de la persévérance, une oreille attentive et un grand cœur. 😄 Nous sommes très fiers de la façon dont nos parents SOS et nos éducateurs prennent soin des enfants qui nous sont confiés. Voici ci-dessous les plus chouettes actions de ces derniers jours.

Lire l'article

violences

Besoin de soutien en cette période difficile ? Voici les organisations à votre écoute.

À la une   Familles en Belgique

Les mesures contre le coronavirus peuvent être pesantes, que ce soit pour votre santé physique et mentale, votre gestion du stress ou vos relations. C’est d’autant plus vrai lorsque votre situation était déjà compliquée avant la crise. Mais sachez une chose : vous n'êtes pas seuls. Nous sommes tous concernés et nous trouverons des solutions tous ensemble. Vous sentez que la situation vous échappe ? Vous ne vous sentez pas en sécurité ? Un membre de votre famille a franchi la ligne rouge ? Beaucoup de personnes sont prêtes à vous aider à reprendre pied. Vous trouverez ici une liste des organisations auxquelles vous adresser.

Lire l'article

broers en zussen

SOS Villages d’Enfants plaide pour un nouveau droit : permettre aux frères et sœurs de grandir ensemble

Familles en Belgique

20/11/2019 - Pouvoir grandir avec ses frères et sœurs semble être évident mais, pourtant, cela ne l’est pas encore. Surtout pour les enfants qui grandissent dans l’Aide à la jeunesse : un sondage réalisé par SOS Villages d’Enfants révèle que 77 % des enfants interrogés en Flandre ne grandissent pas avec un ou plusieurs de leurs frères et sœurs.

Lire l'article

Cecilie Beck

Cécilie et sa famille visitent « leur » village d’enfants

Parrains et marraines

La fille de Cécilie le dit honnêtement : elle était un peu inquiète de visiter le Village d'Enfants SOS de Battambang. Frida craignait de voir des enfants vivant dans une extrême pauvreté. Elle a effectivement pu se rendre compte que beaucoup d'enfants au Cambodge ne reçoivent pas les soins dont ils ont besoin. Heureusement, elle a été soulagée de voir à quel point le village d'enfants offre aux enfants un foyer chaleureux. Ils ont la chance d’aller à l'école et de grandir dans un environnement sûr. La famille de Cécilie a donc pu constater que son soutien a un impact direct sur la vie de ces enfants.

Lire l'article

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine