• Home
  • Contribuer au service d’Aide à la jeunesse de demain

Contribuer au service d’Aide à la jeunesse de demain

27 000 enfants en Flandre grandissent dans une institution de l’Aide à la jeunesse parce que leurs parents ne sont (temporairement) pas en mesure de prendre soin d’eux. Avec les autorités et les acteurs de ce secteur, nous voulons offrir les meilleurs accueil et accompagnement possibles afin que ces enfants puissent trouver un foyer où ils se sentent en sécurité, aimés et respectés.

Moteur de changement social

Nous nous concentrons spécifiquement sur trois thèmes : nous voulons ainsi devenir un véritable moteur de changement social.


1. Introduire ded familles d’accueil professionnelles en Flandre

Nous voulons aider l’Aide à la jeunesse à passer d’une prise en charge institutionnelle à une prise en charge familiale grâce à une nouvelle forme d’accueil : les parents Simba. Beaucoup de jeunes enfants ne trouvent pas dans les insititutions l’amour et l’attachement dont ils ont besoin pour s’épanouir.


2. Faire de la proximité professionnelle une alternative à la traditionnelle « distance professionnelle »

Nous voulons inspirer la prochaine génération d'éducateurs à prendre soin des enfants avec amour en introduisant le principe de « proximité professionnelle » dans l’enseignement supérieur et le circuit professionnel. Aujourd'hui, les accompagnateurs et  les éducateurs apprennent à garder une distance entre eux et les jeunes selon le principe de « distance professionnelle ». Pourtant, les jeunes de l'Aide à la jeunesse aspirent à grandir entourés de personnes disponibles pour eux et qui les soutiennent inconditionellement. 

Avec notre partenaire Cachet, une organisation par et pour les jeunes de l’Aide à la jeunesse, nous réunissons les autorités et d’autres acteurs concernés par la protection de la jeunesse pour entamer une réflexion sur ces thèmes. 


3. Garantir le maintien du lien entre frères et sœurs lors des placements

Nous voulons mettre un terme à la séparation des frères et sœurs lorsqu'ils ne peuvent plus grandir auprès de leurs parents et valoriser la force de leur relation. Aujourd’hui, il n’est souvent pas possible d’accueillir les fratries dans un même foyer. Les enfants perdent alors la force du lien qui les unit.

Nous ne voulons pas agir seuls mais ensemble, parce que nous avons besoin de la contribution de chacun pour assurer un impact maximal.

Découvrez nos projets en Belgique et dans le reste du monde

Avec plus de 2 600 projets dans le monde, nous avons un impact sur la vie de plus de 800 000 personnes. Découvrez ici une sélection de ces projets.