• Home
  • Sevi demande une aide à la jeunesse plus sensible aux traumatismes pour les générations futures

Familles dans le monde

Sevi demande une aide à la jeunesse plus sensible aux traumatismes pour les générations futures

Sevi est l’une des jeunes expertes qui a participé à notre projet « Des lieux sûrs pour des enfants épanouis ». Avec des experts en traumatisme et d’autres jeunes, elle a travaillé pendant deux ans pour proposer une aide à la jeunesse capable d'offrir aux enfants un accompagnement sensible aux traumatismes.

Blogpost banner (1)

© Griet De Koninck

Pour Sevi, participer à notre projet « Des lieux sûrs pour des enfants épanouis » allait quasiment de soi : « Je me suis vraiment sentie connectée au projet parce qu'il me permet d’exprimer mes sentiments et de m’exprimer moi-même. »

Avec ce projet, nous voulons donner des outils aux professionnels du secteur de l’enfance dans six pays européens afin que les éventuels traumatismes vécus reçoivent l’attention nécessaire dans l'encadrement quotidien et que les enfants se sentent soutenus pour y faire face. Avec 13 autres jeunes, Sevi a joué un rôle essentiel dans le projet : elle a fait entendre haut et fort la voix de tous ceux qui grandissent aujourd’hui dans l’aide à la jeunesse.

« Certaines personnes sont encore aux prises avec leurs expériences traumatiques du passé. Elles ont tellement de questions sur ce qui leur est arrivé, elles ne le comprennent pas encore. »

Sevi, jeune experte du projet « Des lieux sûrs pour des enfants épanouis »

Aider d’autres personnes à aller de l’avant malgré leurs traumatismes

Sevi souhaitait partager ses experiences personnelles et « aider d’autres personnes à voir à travers mes yeux ce à quoi elles ont été confrontées pendant de nombreuses années. Certaines personnes sont encore aux prises avec leurs expériences traumatiques du passé. Elles ont tellement de questions sur ce qui leur est arrivé, elles ne le comprennent pas encore. »

Les conséquences des traumatismes vécus durant l’enfance peuvent en effet avoir un lourd impact sur la santé mentale et physique à l’âge adulte. « C’est très important de pouvoir comprendre dès le plus jeune âge ce qui ne va pas. »

© Griet De Koninck

Des professionnels mieux formés, des enfants plus heureux

Quels changements Sevi souhaiterait-elle voir pour les générations futures ? « J’aimerais voir des enfants plus heureux : plus heureux dans leur vie, à l’école, dans leur communauté, avec leurs parents, avec les professionnels prenant soin d’eux… »

Pour y parvenir, il est nécessaire de mieux connaître et mieux comprendre les effets des traumatismes sur le développement des enfants. « C’est d’autant plus important pour les personnes qui travaillent avec les enfants car elles sont quotidiennement en contact avec eux. Elles pourront ensuite transmettre leurs connaissances à la société. » Elles contribueront ainsi à ce que les enfants qui grandissent dans l’aide à la jeunesse puissent donner une place à leurs traumatismes et reprendre confiance en eux.

« J’aimerais voir des enfants plus heureux : plus heureux dans leur vie, à l’école, dans leur communauté, avec leurs parents, avec les professionnels prenant soin d’eux… »

Sevi, jeune experte du projet « Des lieux sûrs pour des enfants épanouis »


Contribuez à ce que des enfants livrés à eux-mêmes grandissent dans un foyer sûr et chaleureux

En savoir plus