Tout sur les droits de succession

Le pourcentage des droits de succession que vos héritiers devront payer varie selon le degré de parenté, l’importance du montant de la succession et de la région dans laquelle vous êtes domicilié(e) :

  • Les héritiers en ligne directe (époux ou cohabitants légaux, enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants…) paieront moins de droits de succession, soit de 3 à 27%. Tandis que les frères et sœurs, neveux et nièces, oncles et tantes paieront eux, de 30 à 65%.

  • Plus l’actif de la succession est important, plus les droits de succession seront élevés. Le tarif d’application varie en fonction de la tranche d’imposition. Par exemple, les premières tranches seront les moins taxées mais au-delà de 175 000 €, les taux arrivent à leur maximum de 65% à 80% si vous n'avez pas d'enfants ou conjoint. Et si vous avez des enfants, ceux-ci paieront des taxes au taux de 24% à partir de 250 000 €. Le pourcentage exact par tranche dépend du degré de parenté et de la région.

  • La Région flamande, la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale ont toutes les trois des taux légèrement différents.