République démocratique du Congo

Renforcer les familles à Kinshasa avec le projet Limpoba

À Kimbanseke, la commune la plus peuplée de Kinshasa, de nombreuses familles en situation précaire n’ont pas les moyens d’assurer les soins et les droits fondamentaux de leurs enfants. Nous soutenons ces familles et leurs communautés dans le développement de leurs capacités parentales et d’une source de revenus durable.

200 familles

offrent à leurs enfants un cadre de vie sûr et propice à leur développement.

800 enfants

grandissent dans de meilleures conditions et jouissent de leurs droits fondamentaux.

10 Associations Villageoises

d'Épargne et de Crédit et 6 coopératives agricoles contribuent directement à renforcer les familles et à les rendre plus autonomes financièrement.

Que fait SOS Villages d'enfants ?

Limpoba est l’abréviation de « lisanga makasi pona bana » qui signifie « des communautés fortes pour les enfants » en lingala, l’une des langues nationales de la République démocratique du Congo. Nous menons le projet Limpoba à Kimbanseke, où beaucoup de familles vivent dans des conditions économiques et sociales très difficiles.

Nous y travaillons main dans la main avec les communautés et les familles en situation de vulnérabilité pour construire ensemble un environnement sûr et épanouissant pour leurs enfants :

  • Nous encourageons les communautés locales à former un réseau de solidarité pour soutenir les familles en difficulté en créant des structures communautaires (10 Associations Villageoises d'Epargne et de Crédit et 6 coopératives agricoles).
  • Nous aidons les familles à renforcer leurs capacités économiques et parentales.

Pour y parvenir, nous pouvons compter sur la confiance forte de la population locale avec laquelle nous collaborons déjà activement depuis 2011 via plusieurs programmes de renforcement de la famille.

Nous aidons les familles à devenir plus fortes

Tous les enfants ont besoin d’une famille pour bien grandir : c’est auprès de leur famille qu’ils trouvent la sécurité, la chaleur et la confiance nécessaires pour découvrir le monde, s’épanouir et devenir plus tard des jeunes adultes forts et autonomes. Mais, lorsque la famille n’a plus les ressources pour assurer seule cet environnement sûr et chaleureux, c’est tout le développement des enfants qui est en danger.

À Kimbanseke, nous soutenons donc les familles en situation difficile et leurs communautés dans le renforcement de leurs capacités, afin qu’elles puissent construire elles-mêmes un cadre de vie propice à l’épanouissement de leurs enfants.

Et la communauté joue un rôle majeur

Nous partons des forces de chaque famille pour créer avec elle une activité génératrice de revenus, comme un petit commerce ou une activité agricole. Grâce à des formations professionnelles, les familles développent des compétences solides dans des métiers d’avenir et sont accompagnées à chaque étape du développement de leur activité. Elles acquièrent ainsi un salaire durable et améliorent significativement leurs conditions de vie et celles de leurs enfants.

Nous créons aussi un mouvement de solidarité vis-à-vis des familles en difficulté en renforçant les communautés locales et en les aidant à créer des Associations Villageoises d’Épargne et de Crédit. Ces associations se composent de 15 à 25 personnes qui décident de mettre leurs fonds en commun : ainsi, les familles membres peuvent contracter de petits emprunts qui permettront de renforcer leurs activités génératrices de revenus ou de recevoir un coup de pouce supplémentaire pour assurer les soins de leurs enfants lorsqu’elles en ont besoin.

Nous soutenons aussi la création de coopératives agricoles spécialement pour les familles d’agriculteurs afin qu’elles puissent rassembler leurs moyens pour mieux produire et mieux vendre ensemble leur production. Les profits sont ensuite redistribués entre les familles et une partie sert à assurer la durabilité de la coopérative.

Nous sensibilisons les familles aux besoins essentiels et aux droits des enfants

Nous aidons également les familles à renforcer leurs compétences parentales en leur apprenant par exemple à gérer efficacement leur budget pour répondre aux besoins quotidiens de leurs enfants : des repas sains, des vêtements, l’accès à l’école, des soins médicaux quand c’est nécessaire…

Nous sensibilisons aussi les familles à l’importance d’enregistrer leurs enfants auprès des autorités. Certains enfants de la communauté ne sont pas déclarés à l’État civil dans les temps. Être enregistrés auprès des autorités est pourtant très important afin de pouvoir jouir de leurs droits de citoyens et de bénéficier de services qui leur seront essentiels tout au long de leur vie.

En unissant leurs forces, les familles et les communautés locales sont ainsi en mesure de construire elles-mêmes un environnement qui réunit toutes les conditions nécessaires pour offrir à leurs enfants un foyer sûr et chaleureux et de belles opportunités d’avenir.

Contact

Contactez Marie Bolis, coordinatrice du projet, par e-mail à l'adresse marie.bolis@sos-villages-enfants.be ou par téléphone au 02 639 09 70.


Ce projet est cofinancé par la Région Bruxelles-Capitale et la Ville de Bruxelles

La sécurité des enfants est notre priorité absolue.

En savoir plus