• Home
  • Adopter des comportements protecteurs : prévenir et répondre aux violences entre enfants

Belgique

Adopter des comportements protecteurs : prévenir et répondre aux violences entre enfants

Les enfants et les jeunes qui grandissent sans les soins de leurs parents ou dont la famille est en situation de vulnérabilité ont souvent été confrontés à des abus, de la négligence, du stress, de la violence, des problèmes émotionnels, sociaux ou comportementaux. Ils sont dès lors plus exposés au risque d’être victimes de violence de la part de leurs pairs ou d’être eux-mêmes auteurs d’actes de violence à leur égard*. Avec ce projet, nous veillons à aider les enfants et les jeunes à développer des comportements protecteurs pour eux et pour les autres, tout en donnant aux professionnels de l’aide à la jeunesse des outils pour prévenir, identifier et réagir de façon adéquate à la violence entre pairs.

450 enfants et jeunes

renforcent leur capacité à appliquer dans leur vie des approches basées sur des comportements protecteurs.

570 professionnels de l’aide à la jeunesse

suivent des formations en présentiel pour prévenir, identifier et réagir à la violence entre enfants.

La violence entre pairs chez les enfants et les jeunes

La violence entre pairs est l'une des formes les plus répandues de violence expérimentée par les enfants et les jeunes. Les enfants de l'aide à la jeunesse identifient la violence entre pairs comme un problème important qui affecte leur vie**. Une recherche réalisée en Italie a montré qu’au moins six jeunes sur dix ont été victimes de violence entre pairs sous la forme de harcèlement et/ou de cyberharcèlement***, celui-ci pouvant avoir un impact à long terme sur le plan psychologique.

Malgré la prévalence de ce type de violences, il n’est néanmoins pas toujours évident pour les enfants, les jeunes et les professionnels de terrain de comprendre la manière la plus adéquate de réagir face à chaque situation de violence entre enfants et jeunes.

Le projet « Adopter des comportements protecteurs »

En informant et en formant les enfants, les jeunes, les professionnels de l'enfance et de la jeunesse et la communauté à la violence entre pairs, nous souhaitons leur fournir les connaissances et les outils nécessaires pour comprendre le problème, le prévenir et réagir de manière appropriée.

Les enfants et les jeunes seront ainsi en mesure d’appliquer la méthode « Safe Behaviours » dans leur vie, ce qui résultera en un environnement plus sûr pour eux-mêmes et pour leurs pairs. Les professionnels de l'enfance et de la jeunesse seront quant à eux davantage capables de prévenir et d'identifier la violence chez les enfants et de réagir de manière adéquate.

Le projet fait usage de la méthode « Safe Behaviours » pour la prévention de la violence entre pairs. Cette méthode met l’accent sur :

  • Le droit des enfants à se sentir en sécurité en permanence : comprendre les émotions qu’ils ressentent, parvenir à faire la différence par eux-mêmes entre les prises de risque mesurées et celles qui les mettent en danger, faire la différence entre les secrets sûrs et les secrets qu’ils ne devraient pas porter seuls…
  • Le recours au réseau : savoir qu’il y a toujours quelqu’un à qui parler, quoi que nous ayons à dire.
  • La conscience et la propriété du corps, l’espace personnel, le consentement.

À qui s'adresse le projet ?

Ce projet se concentre en particulier sur les enfants et les jeunes accompagnés par l'aide à la jeunesse en Belgique, en France, en Italie, en Roumanie et en Espagne.

Le projet s'adresse également aux professionnels de l'aide à la jeunesse et autres acteurs concernés qui travaillent au quotidien directement avec les enfants, les jeunes et les familles en situation de vulnérabilité dans les pays où le projet est présent. Il s'agit notamment du personnel qui soutient les familles sur le terrain, des soignants, des parents d'accueil, des enseignants, des animateurs de jeunesse, des travailleurs des crèches et des travailleurs sociaux.

Quelles actions mettons-nous en place ?

Durant ce projet, nous développons et implémentons :

  • Des ateliers pour renforcer la capacité de 450 enfants et jeunes (dont 160 en Belgique) à appliquer dans leur vie des approches basées sur des comportements protecteurs, et pour leur permettre de reconnaître et de parler de la violence entre pairs.
  • Des formations en présentiel pour former 570 professionnels de l’aide à la jeunesse (dont 166 en Belgique) à prévenir, identifier et réagir à la violence entre pairs chez les enfants de façon équilibrée, protectrice et bienveillante et dans l'intérêt supérieur de chaque enfant.
  • Deux séries de modules de sensibilisation en ligne orientés sur la prévention de la violence entre enfants et jeunes : un module pour les enfants et les jeunes ainsi qu’un module pour les professionnels de l'aide à la jeunesse et les autres acteurs concernés.
  • Des recommandations, basées sur des données et des échanges avec les acteurs et les décideurs, afin de plaider en faveur de changements systémiques, dans le but d’améliorer l’accompagnement des enfants touchés par les violences entre pairs.


* Brodie & Pearce, 2017.

** Kendrick, 2011 : Wlodarczyk et Makaruk, 2013.

*** https://networkindifesa.terredeshommes.it/osservatorio-indifesa/


Ce projet est cofinancé par le Programme Droits, Egalité et Citoyenneté de l'Union Européenne (à hauteur de 80% ) et par SOS Villages d'Enfants.

Le contenu de cette publication représente uniquement les opinions de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n'assume aucune responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations qu'elle contient.

Ce projet est financé avec le soutien de l'Union Européenne

Contribuez à ce que des enfants livrés à eux-mêmes grandissent dans un foyer sûr et chaleureux

En savoir plus