• Home
  • « Je pourrai offrir un avenir meilleur à des enfants après mon départ »

Testament

« Je pourrai offrir un avenir meilleur à des enfants après mon départ »

Wonja nous raconte pourquoi elle a choisi de léguer une partie de son patrimoine à SOS Villages d’Enfants.

Wonja_april 2020

© Morten Ødegaard

Wonja (59 ans) a travaillé toute sa vie avec des enfants. Elle a pu constater à quel point grandir auprès d’adultes stables est important pour permettre aux tout-petits de s’épanouir. En 1999, elle découvre le travail de SOS Villages d’Enfants grâce à l’école maternelle dont elle est membre et où les élèves parrainent d’autres enfants. « Cela m’a tout de suite touchée et j’ai décidé de devenir moi aussi marraine SOS. »

« J’aime aider les autres, explique Wonja. Mes parents étaient des personnes très accueillantes. Ils m’ont appris que si vous
pouvez rendre service, vous devez le faire. » C’est pourquoi elle a décidé de franchir un pas de plus : « J’aurai bientôt soixante ans et je n’ai pas d’héritiers. J’ai donc choisi de donner une partie de ce que je possède à SOS Villages d’Enfants. Beaucoup de gens sont surpris quand ils apprennent que j’ai déjà rédigé mon testament mais, pour moi, il était important de le faire tant que je suis jeune et en forme. » 

« J’ai été bien accompagnée par SOS Villages d’Enfants. Cela m’a permis de réfléchir à des détails auxquels je n’avais pas pensé. C’est un soulagement de savoir que tout sera géré avec soin, conclut Wonja. Je pourrai ainsi offrir un avenir meilleur à des enfants après mon départ. »

Témoignage collecté par Torunn Gilje – SOS Villages d’Enfants Norvège

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine