• Home
  • Pourquoi les disputes entre frères et sœurs sont-elles capitales pour le développement des enfants ?

Parentalité positive

Pourquoi les disputes entre frères et sœurs sont-elles capitales pour le développement des enfants ?

Vous avez grandi entouré de frères et sœurs ou vous êtes vous-même parent de jeunes enfants ? Vous savez alors mieux que personne que les disputes entre les enfants font partie du quotidien de chaque famille. Si elles peuvent être sources d’inquiétudes pour les parents, ces petites périodes de conflits sont essentielles pour le bon développement des enfants. Découvrez pourquoi dans cet article.

broers vechten

Un lien incomparable

La relation qui unit les fratries est unique : bien différente des relations parents-enfants ou des relations amicales, elle représente une véritable « bulle » expérimentale où les enfants peuvent développer sans crainte leur capacité à comprendre les autres personnes et à faire preuve d’empathie.

Se disputer pour développer des relations équilibrées

Comme l’explique Muriel Meynckens-Fourez, (link is external) thérapeute et pédopsychiatre, la relation fraternelle est donc capitale pour encourager « un réel apprentissage des limites, de la mesure de sa force et de la solidarité ». En interagissant ensemble, les frères et sœurs découvrent comment nouer des relations sociales saines avec autrui. Et les disputes jouent un rôle essentiel dans cet apprentissage.

Par exemple, en se chamaillant avec son frère ou sa sœur, l’enfant découvre comment son comportement impacte l’autre, mais aussi comment celui-ci réagit, s’adapte et gère le conflit. Les disputes dans les fratries sont donc une occasion en or d’apprendre tout en observant les réactions de ses frères et sœurs. Car, contrairement aux amitiés qu’il entretient avec ses petits camarades d’école, l’enfant ne craint pas de briser ses relations fraternelles : son frère restera toujours son frère et sa sœur restera toujours sa sœur, peu importe les disputes.

En se chamaillant avec son frère ou sa soeur, l’enfant découvre comment son comportement impacte l’autre.

Muriel Meynckens-Fourez

N’intervenez pas trop vite dans les conflits !

Les disputes entre frères et sœurs sont parfois perturbantes pour les parents, qui peuvent être tentés d’« intervenir trop vite sans laisser la place à la résolution du problème par la fratrie », souligne Muriel Meynckens-Fourez. Il est pourtant très important de laisser les frères et sœurs construire et développer eux-mêmes les liens qui les unissent.

Car, même si des petits conflits peuvent parfois éclater, la fratrie offre aux enfants un soutien ainsi qu’un lieu sûr, sécurisant et rassurant. C’est la raison pour laquelle il est important de garder à tout prix les frères et sœurs ensemble lorsque ceux-ci ne peuvent plus grandir au quotidien avec leurs parents.

Les frères et sœurs ont le droit de grandir ensemble

Pourtant, lorsque le placement des enfants en foyer d’accueil est nécessaire, il arrive encore trop fréquemment que les membres de la fratrie soient séparés. Il n’y a bien souvent pas assez de places pour les accueillir tous sous le même toit. C’est pourquoi nous plaidons afin de faire changer la loi. Bernard De Vos, délégué général aux droits de l’enfant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous explique la situation en détail ici.

Chez SOS Villages d’Enfants, nous croyons fortement en l’importance du lien entre frères et sœurs : nous veillons donc autant que possible à ce qu'ils puissent grandir ensemble, aussi bien dans nos projets en Belgique qu’à l’étranger. Parce que tous les enfants ont le droit de grandir, de jouer, et même de se disputer avec leurs frères et sœurs.

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine