• Home
  • Comment nous soutenons les familles ukrainiennes en Belgique

Familles en Belgique

Comment nous soutenons les familles ukrainiennes en Belgique

Des dizaines de milliers d’Ukrainiens fuyant la guerre et la violence ont trouvé refuge en Belgique. De nombreux Belges donnent de leur temps et de leur énergie pour leur offrir l’accueil le plus chaleureux possible. Chez SOS Villages d’Enfants, les enfants et les équipes de nos projets se mobilisent eux aussi pour offrir un toit et un soutien à des familles ukrainiennes réfugiées.

Polen_SOS-Kinderdorf Bilgoraj_ukrainische Familien_Foto_Matthias Ziegler_DSC8598

© Matthias Ziegler

Deux familles ukrainiennes posent leurs valises dans notre village d’enfants belge

Les enfants et l’équipe de notre Village d’Enfants SOS Chantevent étaient bien décidés à apporter leur aide à des Ukrainiens qui ont dû fuir leur pays. Ils se sont donc inscrits auprès de la commune de Nassogne, qui coordonne l’accueil des personnes réfugiées près de chez eux, et ont été contactés quelques jours plus tard pour accueillir deux familles ! L'équipe a retroussé ses manches pour leur préparer un accueil chaleureux et un cocon dans lequel elles se sentent bien. Depuis la mi-mars, deux mamans et leurs enfants sont donc accueillis dans l’une de nos maisons familiales. Nous faisons tout notre possible pour qu’ils puissent y retrouver des forces après les difficultés qu’ils ont traversées.

SOS Villages d’Enfants accueille des enfants et des familles d’Ukraine dans une dizaine de pays, dont la Belgique.



« Ils ont aussi peur que nous. Ils ont dû quitter leur pays comme nous. Ils ont perdu leur famille et leurs amis. Et quand pourront-ils rentrer chez eux ? »

Un jeune de notre Maison Hejmo

Les jeunes de notre Maison Hejmo préparent l’arrivée des personnes réfugiées à Louvain

Notre Maison Hejmo est voisine du site de Scheut, à Louvain, où plus de 200 personnes ukrainiennes réfugiées seront hébergées. Les jeunes de notre Maison Hejmo se sont mobilisés pour accueillir dans de bonnes conditions ces familles. Quatre d’entre eux ont été aider bénévolement à préparer les lieux avant leur arrivée. Pour ces jeunes qui ont eux aussi dû fuir leur pays, faire preuve de solidarité avec les Ukrainiens va de soi : « Ils ont aussi peur que nous. Ils ont dû quitter leur pays comme nous. Ils ont perdu leur famille et leurs amis. Et quand pourront-ils rentrer chez eux ? »

Une aide psychosociale dans les familles d’accueil belges

Parce que notre expérience nous a appris que les personnes ayant dû fuir leur pays ont souvent vécu des événements traumatisants qui nécessitent une prise en charge adaptée, nous réfléchissons à la meilleure façon de soutenir, en collaboration avec nos partenaires, des familles ukrainiennes en Belgique et des familles belges s’étant proposées pour les héberger. Ce soutien offrirait à la fois un appui psychosocial et un espace d’écoute et de partage. Nous réfléchissons également à la possibilité de créer des espaces dédiés aux enfants dans lesquels de jeunes ukrainiens pourraient à nouveau jouer, s’amuser et être simplement des enfants.


Article mis à jour sur base des informations du 4 avril 2022.

Contribuez à ce que des enfants livrés à eux-mêmes grandissent dans un foyer sûr et chaleureux

En savoir plus