• Home
  • « Traitez les enfants comme des enfants avant tout »

Familles dans le monde

« Traitez les enfants comme des enfants avant tout »

Ces derniers jours, nous avons vu avec inquiétude beaucoup de familles et d'enfants bloqués à la frontière entre la Turquie et la Grèce. Les enfants qui fuient la guerre en Syrie doivent survivre dans de grands camps, sans protection et sans accès aux soins de base.

Kara Tepe Lesbos_2

Nous ne demandons qu'une chose : que l’on traite ces enfants comme des enfants avant tout. Ils ont le droit de grandir dans un endroit sûr, à l’abri de la violence, avec un accès à l'eau, à la nourriture, aux soins et à l'éducation.

Traitez les enfants comme des enfants

Sans maison, sans nourriture adéquate et sans accès aux soins médicaux, les enfants fuyant leur foyer représentent l’un des groupes les plus vulnérables de notre société. Les camps de réfugiés dans lesquels ils vivent ne sont pas et ne seront jamais une solution adéquate pour eux.

Nous devons veiller à ce que ces enfants soient protégés contre la violence, grandissent dans des conditions dignes et voient leurs droits fondamentaux respectés. C'est ce que chaque enfant mérite, en toutes circonstances.

Notre travail en Grèce pour les enfants qui ont fui la violence

« En collaboration avec nos partenaires institutionnels et la société civile, nous sommes prêts à donner une réponse forte à cette situation. Nous sommes prêts à fournir des soins ainsi qu’un soutien psychosocial et éducatif aux enfants qui cherchent à reconstruire leur vie », explique Steffen Braasch, le CEO de SOS Villages d'Enfants International.   

Sur l'île de Lesbos, en Grèce, nous agissons déjà directement en soutenant chaque jour environ 200 enfants et leurs familles dans le camp de réfugiés de Kara Tepe. Nous y proposons des cours de langues et de mathématiques ainsi qu’un soutien psychosocial intensif. 

Mais notre programme d’aide aux enfants et aux familles réfugiées en Grèce ne s’arrête pas là : SOS Villages d’Enfants gère plusieurs centres d’accueil de jour à Athènes, en Crète et dans la région de Thessalonique qui soutiennent et accompagnent 400 réfugiés chaque mois. Les différents programmes SOS dans le pays offrent aussi un foyer familial à l’écart de la violence à des enfants qui ont perdu leurs parents.

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine