• Home
  • Crise du coronavirus : des nouvelles de nos villages d'enfants dans le monde

Familles dans le monde

Crise du coronavirus : des nouvelles de nos villages d'enfants dans le monde

La crise du coronavirus touche des millions de personnes dans le monde. Nos Villages d’Enfants SOS doivent également s’adapter à cette situation que personne n’aurait pu imaginer il y a quelques semaines encore. Nous faisons tout notre possible pour continuer de prendre soin des enfants de nos projets dans un cadre sûr et chaleureux.

china compressed2

La sécurité des enfants est notre priorité

Nos collègues du monde entier suivent minutieusement les recommandations émises par l’Organisation Mondiale de la Santé et les autorités locales. Sur base de celles-ci, nous mettons en place des mesures dans chacun de nos villages pour assurer la sécurité des enfants et de notre personnel et pour éviter la propagation du coronavirus. C’est en partie grâce au soutien durable de nos parrains et marraines SOS que nous pouvons continuer de fournir aux enfants de nos projets les soins dont ils ont besoin, malgré ces moments difficiles.

Une prise en charge renforcée en période de crise

Certains pays dans lesquels nous sommes actifs recommandent de limiter au maximum les échanges interpersonnels. D’autres ont fermé les écoles pour limiter la propagation du virus. Nos villages d'enfants répondent toujours par des mesures adaptées. Nous nous assurons que les enfants puissent poursuivre leur scolarité à la maison dans les meilleures conditions. En Palestine, nous avons ainsi acheté des ordinateurs pour permettre aux enfants de suivre les cours à distance. En Chine, les mères SOS de nos dix villages d’enfants aident également les enfants à suivre leurs leçons à domicile.

Nous avons aussi renforcé le soutien psychologique des enfants en Italie pour offrir une oreille attentive aux enfants et aux éducateurs en ces moments difficiles.

Quel est l’impact du coronavirus sur nos services ?

Offrir aux enfants un lieu de vie sûr est notre priorité absolue : c’est encore plus vrai en cette période de crise. Certains de nos services non essentiels fonctionnent donc au ralenti. La distribution des lettres et des colis dans nos villages d’enfants sera probablement plus lente dans certaines régions du globe, et nous serons aussi moins réactifs par courrier et par téléphone.

Nous espérons pouvoir continuer de compter sur votre soutien en cette période particulière. Ainsi, nous pourrons  veiller à apporter aux enfants le meilleur accompagnement possible en ces temps difficiles et à les protéger contre la pandémie. 

Merci pour votre soutien !

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine