• Home
  • Questions fréquemment posées : parrainer un enfant SOS

Questions fréquemment posées : parrainer un enfant SOS

Partout dans le monde, des enfants grandissent sans parents, sans famille ou sans foyer. Ils ont besoin de votre aide : en devenant parrain ou marraine SOS, vous soutenez personnellement un enfant de l’un de nos villages d’enfants. Vous trouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment posées sur ce type de parrainage.

Parrainez un enfant et offrez-lui le plus beau des cadeaux : l’amour inconditionnel d’une famille.


Puis-je choisir moi-même le pays, le sexe ou l’âge de l’enfant que je vais soutenir ?

Oui ! SOS Villages d’Enfants est active dans 135 pays dans le monde et vous pouvez soutenir un enfant SOS dans la plupart de ces pays. Nos villages d’enfants accueillent des garçons et des filles âgés de 0 à 18 ans. Lors de votre inscription, indiquez vos souhaits sur la nationalité, l’âge ou le sexe de votre futur·e filleul·e, nous les prendrons en compte dans la mesure du possible.


Je viens de devenir parrain ou marraine. Et maintenant ?

Vous recevrez votre dossier de parrainage endéans les trois semaines qui suivent votre inscription. Vous y découvrirez tout ce que vous voulez savoir sur votre filleul·e et votre parrainage.


Une domiciliation a débuté. Qu’est-ce que cela veut dire ?

En vous inscrivant sur notre site, vous avez donné votre accord pour nous verser 30 € par mois (ou plus). La domiciliation permet à votre banque de faire cette transaction sans vous imposer des traitements répétitifs. Elle fera donc le nécessaire pour que votre soutien nous parvienne tous les mois. Simple et efficace : tout le monde est ravi. 


Mon parrainage est-il déductible fiscalement ?

Oui ! Si la somme de vos dons atteint 40 € par an, vous pouvez en déduire 45 % de vos impôts. Vous recevez alors automatiquement une attestation fiscale dans le courant du mois de mars de l’année qui suit vos dons. Votre parrainage ne vous coûte donc pas 30 € par mois, mais bien 16,5 €.


Puis-je suivre l’évolution de mon/ma filleul·e ?

Tous les six mois, vous pouvez suivre l’évolution de votre filleul·e grâce aux lettres et aux photos que vous recevez de SOS Villages d’Enfants. Si vous le souhaitez, vous pouvez lui envoyer une lettre pour Noël ou une petite carte pour son anniversaire. Et qui sait, peut-être recevrez-vous une lettre en retour.


Puis-je rendre visite à mon/ma filleul·e ?

Bien sûr. Si vous souhaitez visiter le village d’enfants de votre filleul·e, prenez contact avec nous par e-mail à l’adresse welcome@sos-villages-enfants.be ou par téléphone au 02 538 57 38 et nous verrons ensemble ce qui est faisable.


Est-ce que je peux impliquer toute ma famille dans le parrainage ?

Bien sûr. Beaucoup apprécient impliquer leurs enfants dans la vie de leur filleul·e SOS. Toute la famille peut ainsi se représenter la façon dont vivent les enfants ailleurs dans le monde.


Puis-je échanger davantage avec mon/ma filleul·e ?

Vous en faites déjà beaucoup pour votre filleul·e. Cependant, si vous voulez établir davantage de liens avec lui/elle, les lettres ou les petits colis sont généralement appréciés.

Par contre, sachez que nous ne forçons jamais un enfant à répondre à un courrier. Le geste viendra (peut-être) de lui. N’oubliez pas de lui écrire en anglais ou dans sa langue locale, sinon les échanges deviennent compliqués !

Pour les colis, SOS Villages d’Enfants ne peut se porter garant. Nous conseillons plutôt des envois sous enveloppe, sans argent ni biens de grande valeur (exemple de petits cadeaux : des stickers, décalcomanies, crayons…). Un colis qui fait un si grand trajet peut se perdre ou encore être confisqué à la douane.


Comment l’argent de mon parrainage est-il utilisé ? 

80 % sont directement envoyés à nos projets : 60 % pour couvrir les coûts quotidiens du village d’enfants dans lequel vit votre filleul·e SOS, et 20% pour des projets dont les besoins sont plus urgents. Ainsi, l’enfant que vous parrainez peut grandir dans des conditions optimales et recevoir tout ce dont il a besoin : alimentation, vêtements, enseignement, soins médicaux, sport, détente... Nous utilisons les 20 % restants pour couvrir nos coûts de fonctionnement afin que nous puissions garantir un service professionnel.


Puis-je arrêter ma domiciliation quand/comme je veux ?

Bien sûr, vous restez maitre de vos contributions. Si le montant que vous donnez est trop élevé, n’hésitez pas à en diminuer l’importance. Si vous devez arrêter complètement, trois solutions se présentent à vous :


Que se passe-t-il si je dois un jour arrêter mon parrainage ?

Votre filleul reste alors simplement vivre dans le village d’enfants. Nous prenons soin de ces enfants de façon inconditionnelle, mais votre soutien nous manquera.


Combien de temps puis-je soutenir mon/ma filleul·e ?

Généralement, les enfants arrivent chez nous lorsqu’ils sont encore très jeunes et ils y restent jusqu’à ce qu’ils puissent vivre de façon autonome. En parrainant un enfant SOS vous pouvez donc dire que vous le soutenez du biberon au diplôme.


À quoi ressemble le quotidien d’un enfant SOS ?

Les enfants grandissent avec une dizaine d’autres enfants (dont éventuellement leurs frères et sœurs biologiques) dans l’une des maisons familiales du village d’enfants, sous la responsabilité d’une mère SOS. Elle en prend soin comme une vraie maman : de façon inconditionnelle, avec tout l’amour possible. Les enfants suivent leurs cours dans l’école du quartier ou, s’il n’y en a pas, dans des écoles que nous construisons nous-mêmes. Découvrez-en plus sur nos projets ici.


D'autres questions ?

N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire en ligne, par e-mail à l’adresse welcome@sos-villages-enfants.be ou par téléphone au 02 538 57 38.

Rejoignez notre famille de parrains et marraines et offrez une famille dans laquelle chaque enfant se sent aimé et en sécurité.

Rejoignez notre famille : devenez parrain ou marraine