Le Village d'Enfants SOS Chantevent

En Belgique aussi, des enfants n’ont pas toujours la chance de grandir dans un environnement familial sain. Lorsque la sécurité physique et émotionnelle d’un enfant est compromise, il se peut qu’une solution d’accueil alternatif doive être envisagée. Le Village d’Enfants SOS Chantevent offre ainsi un nouveau foyer et un accompagnement personnalisé pour des enfants dans cette situation.

Le Village d’Enfants SOS Chantevent accueille dans des familles SOS des enfants qui ne peuvent plus vivre auprès de leurs parents.
27 enfants

grandissent dans une famille SOS dans le Village d’Enfants SOS Chantevent

13 familles

qui traversent une situation difficile reçoivent un accompagnement intensif

9 jeunes

peuvent vivre en semi-autonomie dans le village d'enfants

4 jeunes adultes

peuvent vivre en autonomie dans notre Maison de jeunes l'Olivier

Que fait SOS ?

Un foyer chaleureux
Le Village d’Enfants SOS Chantevent (près de Marche-en-Famenne) accueille des enfants dans un environnement familial. Notre premier souci est d’assurer la sécurité physique et émotionnelle des enfants. Mais nous leur offrons également un foyer chaleureux.

Adapté à chaque enfant
Nous voulons offrir à chaque enfant les soins et le soutien les plus adaptés. C'est pourquoi nous proposons divers formes d'accueil et d'accompagnement :

  • Accueil à long terme dans une famille SOS, avec une équipe d'éducateurs permanents
  • Accueil à court terme dans une familles SOS, avec une équipe d'éducateurs et un soutien familial intensif
  • Des logements en semi-autonomie sont disponibles pour des jeunes de plus de 14 ans
  • Un soutien familial intensif dans le contexte de la famille, sans accueil alternatif

Il existe une solution adaptée à chaque situation et à chaque enfant.

Un encadrement pédagogique professionnel
Une équipe de spécialistes veille au bon développement des enfants. Toutes ces personnes travaillent sur base d’une vision pédagogique claire. Chaque enfant reçoit ainsi le soutien qui lui convient le mieux.

Une vie comme tous les autres enfants
La vie quotidienne des enfants du village n’est pas différente de celle des autres enfants. Ils vont à l’école dans les environs et y ont leurs activités extrascolaires. Lorsqu’ils rentrent à la maison le soir, ils ont le temps de se détendre et de faire leurs devoirs. Et comme dans toute famille, les enfants participent aux tâches ménagères.

La famille biologique reste importante
Si la situation le permet, les enfants gardent le contact avec leur famille biologique. C’est important pour qu’ils puissent bien comprendre la raison de leur séjour au village d’enfants. La famille est toujours une base sur laquelle construire, donc plus cette base est stable et aimante, mieux c’est pour l’enfant. Et si la situation familiale évolue positivement, nous veillons alors à ce que les enfants puissent réintégrer en toute sécurité la cellule familiale.

Garder les frères et sœurs ensemble
Les frères et sœurs se soutiennent souvent dans les moments difficiles. C'est pourquoi nous veillons autant que possible à ce qu'ils puissent grandir dans la même famille. Grâce à la thérapie et à un accompagnement, nous travaillons également intensivement à la relation entre frères et sœurs. Ils partagent un passé et peuvent donc être d’un grand soutien les uns pour les autres. Et quand ils sont plus âgés, ils sont souvent la dernière famille qu'ils ont encore les uns pour les autres.

Sur le chemin de l’indépendance
Conformément à la loi, les jeunes doivent quitter leur institution sociale – et donc également le village d’enfants – à l’âge de dix-huit ans. Mais, à dix-huit ans, il n’est pas évident d’aller vivre seul, de se prendre en charge et de construire son avenir. C’est pourquoi nous préparons les enfants à être indépendants dès leur plus jeune âge. Dès l’âge de quatorze ans, les jeunes peuvent choisir de vivre en semi-autonomie dans le village d’enfants. De cette façon, ils peuvent acquérir beaucoup d’expérience : gérer leur argent de poche, cuisiner et manger sainement ensemble, prendre un rendez-vous chez le médecin. En les impliquant autant que possible dans les choix qui influencent leur vie quotidienne, nous leur apprenons très tôt à prendre leur vie en main.

Après leur dix-huitième anniversaire
Les jeunes qui ne se sentent pas encore prêts à vivre seuls à dix-huit ans peuvent encore séjourner un temps à ‘l’Olivier’, une Maison de jeunes SOS à Hollogne (Marcheen-Famenne). Quatre jeunes y vivent dans des studios individuels et y bénéficient encore du soutien d’un éducateur. Le but est de travailler ensemble sur un projet de vie. L’Olivier est également ouvert aux jeunes qui ne viennent pas du village d’enfants mais qui ont besoin de ce type de soutien. Une fois adulte, ils sont toujours les bienvenus chez nous pour des conseils, s’ils ont des difficultés ou tout simplement s’ils veulent partager leurs succès. Nous ne les laissons pas seuls après leur dix-huitième anniversaire.

Contact
Vous pouvez contacter le village d'enfants via notre directrice Hilde Boeykens. Envoyez un mail à hilde.boeykens [at] sos-villages-enfants.be ou téléphonez au 02 538 57 38.

Construisons ensemble un foyer chaleureux pour des enfants qui ne peuvent pas grandir auprès de leurs parents

Sponsorisez un projet belge
Partenaire(s)
Sharing is caring:

Devenez sponsor d'un projet en Belgique

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques