• Home
  • À Beyrouth, Najwa et ses petits-enfants essaient de reconstruire leur vie après l’explosion

Familles dans le monde

À Beyrouth, Najwa et ses petits-enfants essaient de reconstruire leur vie après l’explosion

Le 5 août, une terrible explosion ravageait Beyrouth et plongeait des milliers de Libanais dans le désespoir. De nombreux enfants ont perdu un parent, un ami, un être cher… Parmi eux se trouvent Aya (un an) et son frère Wael (trois ans)*. Leurs parents ne devaient s’absenter qu’une journée pour se rendre à Beyrouth, mais l’explosion les a séparés à jamais.

Belarus_CV-Borovljani_Katerina-Ilievska_1262 (1)

Papa et maman ont disparu

Aya et Wael étaient en sécurité à la maison lorsque la catastrophe est survenue. Leurs parents et leur grand-mère ont malheureusement eu moins de chance. Ils se trouvaient dans un endroit proche de l'explosion qui a causé la mort d’environ 200 personnes. Le papa et la maman d'Aya et de Wael n’ont pas survécu et leur grand-mère Najwa a été légèrement blessée.

C’est désormais Najwa (50 ans) qui prend soin de ses petits-enfants et essaie de les aider comme elle peut à surmonter cette terrible épreuve. « Personne ne peut remplacer une mère ou un père. Tout ce que je peux faire, c’est essayer quand même. » Najwa espère rester en bonne santé le plus longtemps possible pour pouvoir continuer de veiller sur les deux jeunes enfants, mais elle est inquiète pour l’avenir.

« Personne ne peut remplacer une mère ou un père. Tout ce que je peux faire, c’est essayer quand même. »

Najwa

SOS Villages d’Enfants soutient les familles fragilisées

Comme Aya, Wael et leur grand-mère, de nombreuses familles au Liban doivent non seulement faire face à la perte de leur famille, mais aussi trouver des solutions pour s’en sortir.

Nos équipes SOS au Liban ont rencontré Najwa et ses petits-enfants pour évaluer leur situation afin de leur offrir le soutien le plus adapté. En collaboration avec d’autres ONG internationales et locales, SOS Villages d'Enfants évalue les besoins au Liban pour aider les enfants et les familles à surmonter émotionnellement et économiquement la catastrophe.


*Noms d’emprunt pour protéger la vie privée des enfants et de leur grand-mère.

Chaque enfant a besoin d'une famille pour bien grandir.

Devenez parrain ou marraine