Sabine Appelmans: “Des frissons quand j’ai découvert un point commun avec mon filleul”

Sabine Appelmans témoigne de son parrainage chez SOS Villages d’Enfants

A l’âge de 11 ans, lors d’un stage de tennis en Algérie, Sabine Appelmans a visité Biskra, la porte du désert. Trente ans après, elle devient marraine d’un garçon chez SOS Villages d’Enfants. Il a 11 ans et vient d’Algérie. Dans la première lettre qu’elle reçoit de sa part, il lui parle d’une expérience unique qu’il a vécue : Biskra. Sabine : “C’est le hasard ? Ou alors le destin ?”

“Après avoir réalisé un projet avec SOS Villages d’Enfants l’année passée, j’ai décidé de parrainer un enfant chez eux. SOS m’a alors demandé dans quelle région je voulais soutenir un enfant. Je me disais : partout dans le monde des enfants ont besoin d’aide, l’endroit n’a pas d’importance. Peu après, je recevais une lettre qui disait ‘Félicitations, vous êtes marraine d’un petit garçon de 11 ans en Algérie’. Le même âge et le même pays que moi lors de mon premier voyage à l’étranger. Wauw!”

“J’ai eu des frissons quand j’ai lu la lettre de mon filleul”

Sabine Appelmans, marraine SOS

La boucle est bouclée

“Peu de temps après, j’ai reçu une lettre de mon filleul. Il disait que tout allait bien à l’école et qu’il avait vécu quelque chose de particulier : Il avait visité Biskra, la porte du désert. Quand j’ai lu ça, j’ai vraiment eu la chair de poule. J’avais le même âge que lui quand j’y étais. Et cette expérience est restée gravée dans ma mémoire toutes ces années. Maintenant, je partage cette expérience avec un enfant que je soutiens. La boucle est bouclée.”

C’est le hasard ? Ou alors le destin ?

“Je trouve ça intéressant de réfléchir à cela. Est-ce un pur hasard ? Ou mon voyage en Algérie à l’époque prend-t-il un autre sens aujourd’hui ? Il doit y avoir un lien. Car déjà après ce voyage, je me disais : Nous avons de la chance ici en Belgique, comment puis-je aider ces personnes là-bas ?”

Tout comme Sabine Appelmans, devenez marraine SOS et redonnez à un enfant, qui n’a plus personne, un foyer et un avenir.

Devenez parrain ou marraine
Sharing is caring:
Related stories