Larissa, marraine de Lizbeth de Bolivie

Larissa nous explique son expérience du parrainage chez SOS Villages d'Enfants : « Je compte aussi lui rendre visite en Bolivie, car l’amour que l’on reçoit, même si nous sommes loin l'une de l'autre, est inestimable. »

Un parcours étonnant

« Mon cheminement vers cette décision de parrainer un enfant s’est fait de manière particulière. Je suis infirmière de profession et j’ai grandi au sein d’une famille nombreuse, nous étions neuf ! M’occuper d’enfants… j’avais donc déjà cela en moi ! Cette envie d’aider un enfant en particulier me trottait aussi dans la tête depuis longtemps. Pourtant ce fut en plein concert de Clouseau, en décembre 2014, que ma décision fut prise : maintenant je m‘engage ! Le chanteur a parlé de l’organisation Plan, mais on ne peut les soutenir que financièrement. Moi, je voulais aider plus concrètement, comme envoyer des petits colis postaux avec des jouets ou des vêtements. »

L'amour que l’on reçoit, même si nous sommes loin l'une de l'autre, est inestimable

Larissa, marraine de Lizbeth de Bolivie

L'organisation parfaite pour moi

« Après avoir cherché tout un temps, je suis tombée sur SOS Villages d’Enfants, une organisation parfaite pour moi ! Comme j’habitais encore à l’époque près de Ronny Mosuse, un des ambassadeurs SOS, j’ai frappé un soir à sa porte pour lui demander plus d’informations. C’est ainsi que je suis devenue la marraine de Lizbeth de Bolivie, un pays qui m’attirait depuis des années. Je me suis tout de suite lancée dans l’apprentissage de l’espagnol pour pouvoir lui écrire des lettres.

Je lui ai déjà envoyé deux petits colis avec une poupée, une corde à sauter, des petites chaussures, des crayons de couleur et encore plein de petites choses à partager entre ses frères et sœurs SOS. Et quelques mois plus tard, j’ai reçu une charmante photo de ma filleule qui sautait joyeusement à la corde ! Cela m’a fait tellement plaisir… D’ici quelques années, je compte aussi lui rendre visite en Bolivie, car l'amour que l’on reçoit, même si nous sommes loin l'une de l'autre, est inestimable ! »

La première fois que j’ai reçu une lettre de sa part, j’ai eu les larmes aux yeux de bonheur

Larissa

Des dragées pour toute la famille

« La première fois que j’ai reçu une lettre de sa part, j’ai eu les larmes aux yeux de bonheur ! Je suis marraine et j’ai l’impression de prendre soin d’elle comme si c’était ma fille. J’aide cet enfant à aller à l’école afin qu’elle puisse se choisir un avenir.

Lorsque je suis devenue marraine, j'ai même acheté des dragées avec son prénom et un petit drapeau de la Bolivie. C’est tout cela qu’être marraine signifie pour moi. Je le conseille vivement à tout le monde car cela donne un sentiment de bonheur incroyable que de pouvoir aider concrètement un enfant, même si ce n’est qu’un seul enfant. »

Devenez comme Larissa parrain ou marraine et offrez à un enfant pour seulement 1€ par jour un nouveau foyer et un avenir.

Je deviens parrain ou marraine
Sharing is caring: