1 enfant sur 25 grandit sans sa mère ou son père

Hilde Boeykens
Hilde Boeykens
30 janvier 2019

1 enfant sur 25 en Belgique grandit sans l'amour et les soins d'une maman ou d'un papa. Cela représente 94.600 enfants. Dans le monde, nous estimons que 1 enfant sur 10 (220 millions d'enfants) vit la même situation. Son développement émotionnel et physique – et donc son futur – est ainsi gravement mis en danger.

L'amour et les soins d'un parent représentent pour nous :

  • les soins inconditionnels d'au moins un adulte ;
  • un foyer qui garantit la sécurité émotionnelle et physique de l'enfant ;
  • des moyens suffisants pour assurer l'alimentation, le logement, l'éducation...

Plus la situation est grave, plus lourd est le sac à dos

Si l'un des trois vient à manquer, cela a des répercussions sur le développement émotionnel et physique de l'enfant. C'est un fardeau qu'il porte pour le reste de sa vie, tel un sac à dos. Plus la situation est grave, plus lourd est le sac à dos.

Qui sont ces enfants ?

  1. Des enfants qui ne grandissent pas auprès de leurs parents parce que ceux-ci sont tous les deux décédés, parce qu’ils ont été abandonnés, parce qu’ils ont été séparés de leurs parents ou parce que les autorités les ont retirés de la garde de ces derniers ;

  2. Des enfants qui grandissent auprès de leurs parents, mais dont ceux-ci ne peuvent pas satisfaire leurs besoins fondamentaux.

220 millions d’enfants dans le monde
Cette estimation est basée sur six données statistiques pertinentes :

  • 151 millions d’enfants ont perdu un ou leurs deux parents
  • 1 enfant sur 10 ne vit pas auprès de ses parents biologiques
  • 570 million d’enfants vivent dans une pauvreté extrême
  • 2 à 8 millions d’enfants vivent dans des institutions
  • 290 millions d’enfants ne possèdent pas de certificat de naissance
  • 93 millions d’enfants vivent avec un handicap physique ou mental

SOS Villages d’Enfants estime que ce chiffre de 220 millions d’enfants est en réalité encore plus élevé puisque les statistiques sur ce groupe d’enfants extrêmement vulnérables manquent dans beaucoup de pays et que de nombreux enfants ne sont donc pas repris dans ces données.

1 enfant sur 25 en Belgique
En Belgique aussi, 1 enfant sur 25 se trouve dans une situation d’extrême vulnérabilité. Cela représente 94.600 enfants sur les 2,2 millions d’enfants en Belgique. Ce ratio provient des données suivantes :

  • le nombre d’enfants soutenus par l’Aide à la Jeunesse et l’Integrale Jeugdhulp
  • le nombre de mineurs étrangers non-accompagnés en Belgique
  • le nombre d’enfants touchés par une extrême pauvreté en Belgique

Il s’agit là aussi d’une estimation prudente. Un grand nombre de groupes vulnérables, dont on peut supposer qu’ils courent un risque de perdre les soins parentaux adéquats, ne sont pas compris dans ces chiffres : les enfants sans papiers, les enfants roms, les cas non signalés de maltraitance d’enfants, les enfants victimes de la traite des êtres humains et bien d’autres encore.

Aucun enfant ne devrait grandir seul

Sous la devise 'Aucun enfant ne devrait grandir seul', nous offrons en Belgique et à l'étranger un foyer chaleureux à des enfants qui sont livrés à eux-mêmes. L'organisation accompagne et renforce toute la famille des enfants qui courent le risque de perdre l'amour et les soins de leurs parents. Ainsi, la sécurité des enfants pourra à nouveau être garantie et la famille pourra, ensemble, poursuivre son chemin à long terme.

Chaque maman ou papa sait que s'occuper d'une famille et élever des enfants représente un grand défi

Chaque maman ou papa sait que s'occuper d'une famille et élever des enfants représente un grand défi. Lorsque les parents sont aux prises avec la pauvreté, la dépression, la maladie, la violence... ce défi devient alors très difficile à relever. Lorsque la famille est entraînée dans ce type de spirale négative, les enfants risquent alors de ne plus recevoir l'amour et les soins nécessaires et de grandir seuls. SOS Villages d'Enfants veut éviter cela à tout prix.

Nous appelons tout le monde à ne pas laisser tomber ces enfants. Parce que chaque enfant a droit à un foyer chaleureux, mais aussi parce qu'investir dans les enfants est fondamental pour qu'ils puissent devenir des adultes autonomes qui soutiennent la société dans laquelle ils vivent et non pas l'inverse.

J'aide des enfants à retrouver un foyer chaleureux

J'aide des enfants
Lire plus d'articles sur: Aucun enfant seul

J'aide des enfants à retrouver un foyer chaleureux

avec un don à partir de 12 euros par mois.

Choisissez le montant
Je soutiens
Vos données

Plus d'infos sur la domiciliation européenne ? Cliquez ici

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques