Sur votre destination de vacances aussi, SOS Villages d’Enfants offre un foyer chaleureux aux enfants

Céline
Céline
29 juin 2018

72 % des Belges qui partent en vacances cet été se rendront en France, en Espagne, en Italie ou en Grèce*. Sans le savoir, vous passerez peut-être non loin d’un de nos projets dans ces pays. Avec 125 projets répartis dans ces quatre pays, SOS Villages d’Enfants y représente un soutien important pour près de 13 000 enfants et parents.

Beaucoup de gens connaissent surtout notre travail en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Ils sont bien moins nombreux à savoir que SOS Villages d’Enfants est également très active en Europe. Mieux encore : l’Europe est notre berceau. Le premier village d’enfants a ouvert ses portes en Autriche en 1949, en réponse aux nombreux orphelins de guerre qui, à l’époque, étaient surtout accueillis dans de grands orphelinats. Notre approche familiale, à petite échelle, a été très appréciée et a rapidement été adoptée dans le reste de l’Europe. En France, le premier village a été ouvert en 1956, l’Italie et l’Espagne ont suivi en 1970, et la Grèce en 1982.

1. Un foyer chaleureux pour 1 600 enfants

Au fil des ans, nous avons ouvert 32 villages dans ces quatre pays, où nous accueillons 1 600 enfants qui ne peuvent pas grandir auprès de leurs parents. Cela se fait toujours en étroite collaboration avec les pouvoirs publics et les organisations locales d’aide à la jeunesse. Les valeurs fondamentales n’ont pas changé :
• nous offrons aux enfants un accueil familial, à petite échelle ;
• avec un accompagnement spécialisé et une thérapie si besoin ;
• avec des chances supplémentaires de se développer au niveau mental, émotionnel et physique ;
• dans le respect de la famille d’origine (frères et soeurs accueillis ensemble et, si possible, maintien du contact avec les parents).

En fonction du contexte et de la réalité locale, ces structures peuvent prendre la forme d’un vrai village ou être intégrées à la communauté locale.

2. Une famille forte pour 9 200 enfants et parents

Le meilleur endroit pour grandir reste toujours la famille d’origine. Voilà pourquoi SOS Villages d’Enfants a également 48 Programmes SOS de renforcement de la famille dans le sud de l’Europe, un soutien dont bénéficient quelque 9 200 enfants et parents. Nous voulons ainsi éviter que les enfants soient un jour privés des soins attentifs et de l’amour de leurs parents. Nous soutenons les familles qui traversent des situations difficiles afin d’améliorer leurs conditions de vie et de rendre les parents plus forts.

Nous mettons l’accent sur la réalité locale et les besoins qu’elle engendre. Depuis la crise financière, nos collègues grecs voient de plus en plus de familles tomber dans le cercle vicieux de la misère et de l’exclusion sociale. La lutte contre la pauvreté est donc l’une de leurs priorités. En Italie, notre travail porte surtout sur les aptitudes éducatives des parents. Nous y construisons pas à pas des relations saines et positives au sein de la famille, pour que les besoins fondamentaux de l’enfant soient respectés.

L’Espagne, elle, est confrontée à un taux de chômage très élevé chez les jeunes adultes. L’accent y est surtout mis sur l’acquisition de compétences professionnelles, afin que ceux qui ne peuvent pas compter sur le soutien de leurs parents puissent tout de même se construire un avenir en toute autonomie.

3. Un accueil chaleureux pour les enfants réfugiés

Depuis la crise migratoire de 2015, l’Italie et la Grèce sont confrontées à un grand nombre de mineurs réfugiés non accompagnés. Dans toute l’Europe, SOS Villages d’Enfants a cherché et trouvé des moyens supplémentaires pour leur offrir un accueil chaleureux et les préparer à une vie autonome en Europe.

« Io Non Viaggio Solo », je ne voyage pas seul. C’est sous ce label que SOS Villages d’Enfants a mis sur pied un programme de soutien pour plus de 200 enfants réfugiés en Italie. Les efforts se concentrent sur Crotone, dans le bas de la botte, un important point d’arrivée des migrants. L’objectif est d’améliorer l’accueil et la protection des mineurs non accompagnés, tout en favorisant leur intégration.

En Grèce, SOS Villages d’Enfants offre depuis 2016 un accueil et un accompagnement à 250 enfants réfugiés, pour la plupart à Athènes. L’objectif est de leur offrir un foyer chaleureux, tout en les aidant à se construire un avenir. Cela peut se faire en les réunissant avec des membres de leur famille ou en les aidant à suivre une formation ou à décrocher un diplôme. Sur l’île de Lesbos, nos collègues ont créé un Espace SOS dédié aux enfants dans le camp de réfugiés de Kara Tepe.

Offrez un foyer et un avenir à des enfants vulnérables.

Aidez des enfants
Lire plus d'articles sur:

J'aide des enfants à retrouver un foyer chaleureux

avec un don à partir de 12 euros par mois.

Choisissez le montant
Je soutiens
Vos données

Plus d'infos sur la domiciliation européenne ? Cliquez ici

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques