Trinh et Thao : à l’aube d’un nouveau départ

Michael
Michael
15 janvier 2019

Trinh et Thao sont frère et soeur et vivent au Village d’Enfants SOS de Da Nang, au Vietnam, depuis près de quatre ans. Tout petits, ils ont été confrontés à plusieurs grands bouleversements dans leur vie : après l’emprisonnement de leur père, leur mère a dû quitter la famille. Accueillis par SOS Villages d’Enfants, ils grandissent maintenant ensemble au sein du même foyer.

Un parcours de vie atypique

Trinh et Thao n'étaient encore que des nourrissons lorsque leur papa a été envoyé en prison. Peu après, leur maman a dû quitter la famille et c’est à la grand-mère qu'est revenue la garde des enfants. Malheureusement, ses revenus, issus de la collecte de bouteilles et de son travail comme aide-ménagère, étaient insuffisants pour nourrir les deux enfants. De plus, avec le délabrement de sa maison et sa santé fragile, la grand-mère n’a pas eu d’autre choix que de demander de l’aide. C’est ainsi que Trinh et Thao sont arrivés au Village d’Enfants SOS de Da Nang, où ils ont bénéficié d’un endroit sûr où grandir et recevoir une éducation.

Le maintien des fratries au coeur des valeurs de SOS Villages d’Enfants

La séparation des fratries est fréquente lors d’un placement. Elle survient en raison d’un manque de place pour accueillir tous les enfants. Depuis la création de SOS Villages d’Enfants, nous mettons un point d’honneur à ne pas séparer les fratries. Le lien fraternel est un lien durable d’une grande importance qui apporte un sentiment fort de sécurité. C’est pourquoi, durant la croissance des enfants, il est crucial de ne pas séparer les frères et soeurs après une situation aussi traumatisante que la perte de leurs parents.

Infirmière et policier

Trinh et Thao sont deux enfants heureux qui ont compris la raison de leur accueil au village d’enfants. Ils sont épanouis grâce à l’attention et aux soins bienveillants de leur maman SOS, et à l’amour de leur grand-mère à qui ils rendent régulièrement visite. La maison de celle-ci n’est pas trop éloignée du village d’enfants. Et malgré les épreuves que les deux petits ont vécues, ils ont gardé de bons souvenirs de leur papa.

Confiant en leur avenir, Trinh rêve de devenir infirmière et Thao, policier.

Aidez-nous à offrir un foyer chaleureux aux frères et sœurs

Aidez des enfants
Lire plus d'articles sur: Fratries, Nos villages d'enfants

J'aide des enfants à retrouver un foyer chaleureux

Avec un don à partir de 12 euros par mois.

Choisissez le montant
Je soutiens
Vos données

Plus d'infos sur la domiciliation européenne ? Cliquez ici

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques