Notre collègue Stijn est parti une semaine en Syrie. Il en reste profondément marqué...

Stijn
Stijn
14 mars 2017

Stijn Raes, coordinateur de projet chez SOS Villages d'Enfants Belgique, est parti début mars en Syrie pour suivre notre aide d'urgence. Il y a vu un pays qui est bien plus que la guerre et la violence. « Malgré six années de guerre, la population trouve le courage de tout simplement continuer à vivre. »

J'ai vu des chauffeurs chanter à tue-tête en écoutant la radio pendant qu'ils passaient de checkpoint en checkpoint.

Stijn Raes

C'était un voyage intense et par moment surréaliste dans un pays plein de contradictions. J'étais toujours partagé entre la froideur de la présence militaire et la chaleur des hommes et des femmes que je rencontrais. Entre l’angoisse de la situation actuelle et l’espoir d'un avenir meilleur. Entre la misère pure et l’exaltation.

J’ai rencontré dans un camp de réfugiés des enfants super enthousiastes qui faisaient la danse des canards. J’ai entendu des bombes tomber et vu le lendemain les gens célébrer la vie. Et j’ai vu des chauffeurs chanter à tue-tête en écoutant la radio pendant qu’ils passaient de checkpoint en checkpoint.

258 000 personnes déplacées à Tartous
Je me suis rendu dans la ville côtière de Tartous, dans laquelle nos collègues syriens ont ouvert un centre d'accueil pour enfants non-accompagnés et un espace dédié aux enfants. Tartous se trouve dans une zone sous contrôle gouvernemental et est jusqu'à présent relativement épargnée. C'est pour cette raison qu'elle connaît un afflux de personnes déplacées en provenance, entre autres, d'Alep. 258 000 personnes y recherchent un abri sûr. Cela met beaucoup de pression sur la région. La nourriture et l'eau potable sont rares et l'inflation s'envole. Aller à l'école n'est plus une option pour beaucoup d'enfants. Pourtant, les gens essaient d'améliorer leur vie quotidienne et d'aller de l'avant.

Après ce voyage j'en suis sûr : il y a de l'espoir !

Stijn Raes

Ce tissu social sain est précisément l'élément sur lequel SOS Villages d'Enfants met l'accent dans ses projets. Nous offrons aux enfants la chance d'être simplement des enfants et de pouvoir exprimer leurs émotions à travers le sport, le jeu et l'art. Nous soutenons les familles pour qu'elles puissent offrir à leurs enfants les soins essentiels dont un enfant a besoin. En Belgique, nous ne voyons que les horribles images de la guerre qui donnent l'impression que nous ne pouvons rien faire pour aider.

Mais après ce voyage j'ai une certitude : ce n'est pas vrai. Nos collègues sur place utilisent chaque euro pour donner de l'espoir aux enfants et aux familles afin qu'ils puissent continuer leur vie malgré la situation extrême.

Offrez la chance d'un avenir à des enfants en Syrie

Faites un don
Lire plus d'articles sur: Syrie

Je fais un don mensuel

et j’offre pour minimum 12€ par mois un foyer et un avenir à des enfants qui n’ont plus personne pour prendre soin d’eux.

Choisissez le montant
Je soutiens
Vos données

Plus d'infos sur la domiciliation européenne ? Cliquez ici

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques