Le récit d'une après-midi magique à la Maison Simba

An Dewinter, directrice de la Maison Simba
An Dewinter, directrice de la Maison Simba
9 juin 2017

Tout a commencé avec un bénévole qui connaissait un jardinier. Au final, ce sont quatre travailleurs acharnés qui ont totalement réaménagé le jardin de la maison Simba selon une vision pédagogique. Et, au fil du travail, il s’est passé quelque chose que personne n’avait vu venir. An Dewinter, directrice de la Maison Simba, nous fait le récit de ce joli moment.

Tout est parti de notre formidable équipe de bénévoles », raconte An Dewinter. « Au fil des années, la maison Simba s’est constitué un beau réseau : une quinzaine de personnes de tous âges qui soutiennent les collaborateurs de notre maison en cuisinant, en aidant aux tâches ménagères, en conduisant les enfants à l’école ou à leurs activités extrascolaires… Des bénévoles formidables, tous autant qu’ils sont, et extrêmement précieux pour notre maison.

Découverte et expérimentation

Depuis notre installation à Liedekerke en 2015, la Maison Simba a été complètement aménagée selon un concept pédagogique mûrement réfléchi (Reggio Emilia) qui incite les enfants à la découverte et à l’expérimentation. Et nous voulions étendre cette philosophie au jardin. Un des bénévoles connaissait un jardinier qui allait venir jeter un coup d’œil…

Voilà le point de départ. Et puis tout à coup, quatre hommes qui s’affairent à réaménager – bénévolement et avec dévouement – le jardin de la Maison Simba. Nous avons apprécié au plus haut point. Et les enfants ont eux aussi manifesté un grand intérêt.

C’est alors que…

Ces hommes étaient occupés à tailler, ratisser et bêcher lorsque nous avons vu trois enfants aller chercher leur pelle et leur petit seau pour leur donner un coup de main.

La suite a été absolument magique : les enfants se sont mis au travail aux côtés des jardiniers. Ils étaient complètement absorbés dans l’instant. Arroser des plantes, creuser des trous, ratisser les feuilles. Cela a duré trois, quatre heures. On les voyait littéralement s'épanouir. Pleins de fierté qu’un adulte se fie à eux et à leur aide pour travailler à quelque chose de positif. Vu leur situation familiale difficile, ce n’est pas évident pour eux. De tels moments sont d’une valeur inestimable pour les enfants.

Nous cherchons encore des bénévoles

À la Maison Simba, mais aussi et surtout dans les autres projets de SOS Villages d’Enfants, nous cherchons davantage de bénévoles pour nous aider de cette manière. Des personnes qui ont un peu de temps libre et qui veulent l’occuper utilement, qui souhaitent simplement s’engager en faveur d’enfants vulnérables sans rien attendre en retour.

Envie de devenir, vous aussi, un(e) bénévole pour la Maison Simba (à Liedekerke), la Maison Hejmo (à Louvain) ou encore le Village d’Enfants SOS Chantevent à Bande (près de Marche-en-Famenne) ? Envoyez un mail à notre collègue Denis à l’adresse denis [at] sos-villages-enfants.be. Merci !

Lire plus d'articles sur: Projets belges

Sponsorisez un projet SOS en Belgique

et offrez pour minimum 20€/mois un foyer chaleureux à des enfants vulnérables de Belgique

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques