Malgré la guerre qui fait rage, SOS continue de soutenir les enfants à Alep

Michael
Michael
1 septembre 2016

Depuis le début de la guerre en Syrie, SOS Villages d’Enfants est l'une des rares ONG à proposer une aide d’urgence et un accueil pour les enfants et les familles en Syrie. Après Damas, SOS Villages d’Enfants réorganise désormais également une aide d’urgence à Alep.

La ville syrienne d’Alep se trouve depuis plusieurs années sur la ligne de front de la guerre qui déchire le pays. Avec la photo poignante d’Omran, ce petit garçon couvert de poussière et de sang assis dans une ambulance après un énième bombardement, l’horreur de ce qui se passe dans cette ville est arrivée jusqu’à nous sur nos écrans de télévision.

En novembre 2015, SOS Villages d’Enfants a ouvert à Alep deux entités : un espace dédié aux enfants et une maison d’accueil. Dans le premier espace, 2 400 enfants ont pu se rendre en journée, le temps d’oublier la peur des bombes par le jeu et l’éducation. Mais aussi et surtout, ils ont pu boire et manger durant la journée, et bénéficier de soins médicaux élémentaires. Dans la maison d’accueil, trente-trois enfants privés de leurs parents ont trouvé un foyer provisoire. Si cet accueil n’avait pas lieu, ces enfants auraient erré dans la rue.

Si cet accueil n’avait pas lieu, ces enfants auraient erré dans la rue

Une évacuation obligatoire

Dans le courant de l’été, les bombardements se sont intensifiés au point que nos collaborateurs sur place ne pouvaient plus garantir la sécurité des enfants. Hadil, coordinateur de l’espace dédié aux enfants à Alep :

J'ai dû évacué 12 enfants avec une seule voiture lors d'un bombardement

Hadil, coordinateur de l’espace dédié aux enfants à Alep

« Nous devions sans cesse évacuer et téléphoner à tous les parents pour qu’ils viennent rechercher leurs enfants. Mais parfois, les parents eux-mêmes étaient bloqués dans un abri. Un jour, alors que des bombes explosaient tout près de là, j’ai dû faire le tour de la ville avec douze enfants dans ma voiture pour les déposer tous chez eux. Nous avons alors décidé de fermer l’espace dédié aux enfants pour les évacuer vers Damas. »

Une aide d’urgence pour les familles vulnérables

Sur ces entrefaites, l’équipe SOS d’Alep apporte à nouveau son total soutien aux enfants et aux familles les plus vulnérables. « C’est vraiment nécessaire, car pour la population, la vie devient de plus en plus difficile. Les parents ne peuvent plus subvenir à leurs besoins ni à ceux de leurs enfants. Ils vivent dans des caves ou dans des ruines. Quand on croise une famille à Alep, pas besoin de demander ce dont ils ont besoin. Cela est flagrant : de la nourriture, de l’eau, des soins. »

SOS fournit des repas à 12 500 personnes. 700 familles ont accès à l’eau potable

Voilà pourquoi SOS fournit des repas à 12 500 personnes. 700 familles ont accès à l’eau potable grâce à SOS. Cet été, SOS a financé des opérations chirurgicales qui ont permis de sauver la vie de quatorze enfants blessés. L’équipe d’Alep se hâte de mettre sur pied une clinique mobile, spécialement pour soigner les mères et les enfants. Dès que la situation le permettra, SOS aménagera aussi trois écoles provisoires (aujourd’hui, quatre enfants sur cinq ne vont pas à l’école) et rouvrira un espace dédié aux enfants ailleurs à Alep.

Soutenez les enfants et les familles d'Alep. Vous pouvez sauver des vies !

Faites un don
Lire plus d'articles sur: Syrie

Commentaires

Sauves des vies

Soutenez Alep avec un don

Choisissez le montant
Je soutiens
Vos données

Plus d'infos sur la domiciliation européenne ? Cliquez ici

Votre numéro de compte
Paiement mensuel par domiciliation: Plus d'infos
Remarques